News, feedback, suggestions, bugs :  Hébreu biblique, hébreu moderne, Bible hébraïque et sources juives : le forum.
Consultez les évolution du site, les news. Faites-nous part de vos suggestions, besoin d'amélioration, reportez les bugs. Votre feedback ! 
Rêvons le Tanakh - petite histoire
Posté par: admin (IP Loggée)
Date: 11 March, 2008 09:56

Le 7 avril 2006, un certain « fharchi » écrivait sur le forum du site hebreu.org : « Connaissez-vous un forum d’échanges (sérieux) sur les commentaires du Tanach ? ». J’ai pris contact avec Christian François, l’auteur de ce message, et nous nous sommes mis en marche pour chercher un tel forum en français et nous sommes arrivés à la conclusion qu’aucun ne correspondait vraiment à notre attente. Il fallait donc le créer.

Un échange de courriels entre Christian François et moi-même s’en suivit :

« Dans le forum il doit y avoir une dynamique de débats et d’interrogations, mais pour la qualité de sa mémoire ce qui est souvent en manque, c’est la manière de "capitaliser" l’intérêt des réponses et des questions. Il m’apparaît, maintenant en l’écrivant, que c’est tout le propos du Talmud et de la tradition d’Israël dans ces débats de lectures interprétatives, de capitalisation et d’actualisation de la Parole. Avec une grande liberté sur les reprises, l’acceptation des contradictions (apparentes) et même l’impertinence des interrogations et des affirmations... A y réfléchir un peu la sagesse et les commentaires d’Israël avaient déjà anticipé le forum. »

Le projet « rêvons le Tanakh » était né.

En juin 2006, Christian François et moi avons rencontré tour à tour :

le frère Pierre Lenhardt, religieux de Sion et spécialiste chrétien reconnu des textes de la tradition juive et notamment du Talmud,
le rabbin Philippe Haddad du centre communautaire de Paris.

Leur accueil et leurs encouragements à réaliser le projet nous ont ancré dans la conviction que ce site pouvait devenir le lieu d’une étude commune entre juifs et chrétiens du même texte biblique, le Tanakh, directement ou au travers de ses commentaires et développements ultérieur.

Le rabbin Philippe Haddad émit même le souhait qu’un site en arabe voie le jour afin de permettre aux musulmans de prendre connaissance de la Bible hébraïque dans une perspective de dialogue entre les trois religions monothéistes.

C’est dans cet état d’esprit que nous pouvons à présent déclarer que ce site est ouvert à tous : juifs et chrétiens en tout premier lieu, mais aussi aux musulmans et à toute personne désireuse d’étudier le Tanakh et ses commentaires dans une approche rationnelle et respectueuse.

Très rapidement, il s’est dégagé que le site devait comporter quatre sections.

une partie "affichage" du texte biblique avec les teamim (signes de cantillation) et une police adaptée (en fait maintenant, des images), par versets, chapitres et sections (cette partie est disponible en béta-test à la racine du site [www.mekorot.org]),
une partie "ressources" qui mettrait à disposition de l’étudiant des ressources linguistiques, grammaticales, et des outils d’étude du texte (anciennement mis sur un blog séparé, il est rappatrié sur la page des forums [forums.mekorot.org]),
une partie "études" où des spécialistes pourraient publier leurs études et leurs enseignements (cette partie n’est pas encore proposée à l’heure actuelle),
une partie "forum" ou "questions", plus grand public, qui permettrait aux visiteurs de poser leurs questions sur le texte, de demander des ressources, ou de créer des débats (http://forums.mekorot.org)

A l’heure où j’écris ces lignes, le projet est loin d’être fini, mais nous ne pouvions attendre davantage. Christian François écrivait : « Je pense aussi que c’est bien plus tard que le Talmud et les Pères de l’Eglise pourraient être incorporés. » Nous n’en sommes pas là, mais déjà les forums sont ouverts et vous pouvez poser vos questions.

Pour clôturer cette introduction, voici les objectifs que nous nous fixons :
mettre à disposition des francophones des ressources d’étude de la Bible hébraïque (Tanakh) et de ses commentaires et développements,
permettre une étude commune du Tanakh entre juifs et chrétiens, dans le respect de la foi de chacun et sans aucun prosélytisme,
promouvoir en milieu chrétien la connaissance de la tradition juive,

Il nous a semblé que mekorot, les sources, résumait bien nos objectifs. Juifs et chrétiens boivent à la même source, qui donne naissance à plusieurs sources, plusieurs grands fleuves. Nous avons laissé de côté la comparaison horticole de saint Paul qui compare juifs et chrétiens à un olivier. A cause de ce texte de l’épître aux romains, les chrétiens ont l’habitude de parler des juifs comme de leurs « racines ». Les racines ont le double inconvénient d’être à la fois enterrées dans le sol et partie intégrante de l’arbre. Nous préférons donc adopter « les sources », mekorot, comme symbole de notre lieu de rencontre, laissant de côté toute théologie qui ressemblerait à de la substitution ou du syncrétisme.

Nicolas Baguelin



Sujet Vu écrit par Posté
  Rêvons le Tanakh - petite histoire 1367 admin 11/03/2008 09:56


Désolé, seulement les utilisateurs enregistrés peuvent écrire dans ce forum
This forum powered by Phorum.