Bible hébraïque et hébreu biblique :  Hébreu biblique, hébreu moderne, Bible hébraïque et sources juives : le forum.
Pour discuter de toute problématique de compréhension, interprétation et exégèse du texte biblique. Toutes vos questions sur l'hébreu biblique : grammaire, vocabulaire, idiomatisme, expressions... 
Absence de Vav conversif dans le début de Gn 12
Posté par: admin (IP Loggée)
Date: 12 July, 2012 20:16

Bonjour,

merci pour votre question qui dénote une attention particulière aux détails. Cependant il y a un détail clair qui permet de distinguer la forme conversive de l'inaccompli classique précédé d'un waw conjonctif : c'est la présence du A dans le waw et du redoublement.
En effet, pour rappel, le waw conversfi est vocalisé wa- + redoublement lorsqu'il précède la forme inaccomplie. Pour la forme accomplie, lorsque celle-ci est conversive, le waw qui la précède est vocalisé shewa, ce qui ne permet pas de la distinguer d'un waw conjonctif.
Mais dans notre cas, comme la forme verbale est inaccomplie, on voit bien que le waw n'est pas vocalisé A + redoublement.
וְאֶֽעֶשְׂךָ֙
c'est clairement "we-"
pour וַאֲבָ֣רֶכְךָ֔ et וַאֲגַדְּלָ֖ה cela peut paraître trompeur, mais le patah (a) est dû au phénomène de la gutturale qui suit qui porte déjà un hataf patah pour cause de besoin de vocalisation. La règle de vocalisation veut que lorsque deux shewas se succèdent et que le second porte un hataf patah (dit aussi shewa composé), le premier shewa est remplacé par la voyelle de vocalisation du second shewa (que ce soit un patah, un segol ou un kamatz katan).

Il n'y a donc en réalité aucune ambiguïté sur le fait que ces verbes sont bien des waw conjonctifs suivis de l'inaccompli, exprimant ainsi un futur.

Il reste une question que vous avez formulée : pourquoi ne pas avoir rédigé ce texte avec des formes conversives ? C'est à dire avec des formes accomplies précédées de waw conversifs, transformant la valeur en accompli. Cela aurait donné : ועשיתיך לגוי גדול וברכתיך וגדלתי שמך

Je ne peux qu'oser une hypothèse. Le waw conversif est censé exprimer, en plus de la conversion d'accompli en inaccompli et inversement, l'idée de succession dans les actions. Si on prend le récit de la création, c'est bien ce qui se passe : Dieu crée ceci, puis celà, etc... il y a une succession claire. Dans la plupart des récits avec waw conversif, c'est le cas. De même dans les prophéties futures, un enchaînement d'évènements est décrit, comme apparaissant successivement. Ici, il semble que l'idée de succession d'évènements ne soit pas présente. Au contraire, il y a une idée de simultanéité et de permanence des actions : je ferai de toi une grande nation : il s'agit de quelque chose de permanent. De même "je rendrai grand ton nom" n'est pas quelque chose qui suit l'avènement de la grande nation, mais quelque chose de concomittant et qui dure dans le futur.

Voilà à mon avis la raison de l'absence d'emploi des formes conversives.

Nicolas



Sujet Vu écrit par Posté
  Vav conversif 1025 Lierre 07/07/2012 15:52
  Absence de Vav conversif dans le début de Gn 12 1327 admin 12/07/2012 20:16
  Re: Absence de Vav conversif dans le début de Gn 12 582 Lierre 19/07/2012 13:08
  Re: Vav conversif 572 Pyel 09/07/2012 11:24


Désolé, seulement les utilisateurs enregistrés peuvent écrire dans ce forum
This forum powered by Phorum.